Produits régionaux – L’huile d’olive de Provence

L’huile d’olive de Provence, pour étoiler vos plats d’été et produits régionaux

En plus de donner du goût à vos plats, l’huile d’olive offre de nombreux bienfaits, tant pour la beauté que pour la santé. En Provence, dans le souci d’obtenir un produit de qualité, de nombreuses plantations sont protégées par l’AOC (Appellation d’origine contrôlée), contribuant à l’unicité de l’huile d’olive.

Quelques recettes faciles à essayer

L’huile d’olive est un ingrédient presque incontournable de la gastronomie méditerranéenne. Très savoureux, le poulet en persillade à l’huile d’olive est par exemple un plat phare avec une recette facile à réaliser. Préparez quatre belles tomates, des pilons de poulet, du persil, trois grammes d’ail,
et bien évidemment de l’huile d’olive. Faites revenir le poulet dans un peu d’huile avant d’ajouter le persil et l’ail haché ainsi que les tomates coupées en petits morceaux. Faites cuire 25 minutes au four à 200 °C. Ce plat est généralement servi avec des spaghettis. Préparez également le carpaccio
de bœuf au basilic et à l’huile d’olive de Provence. Avant de réaliser ce délicieux met, il faut disposer de fines tranches de filet de bœuf, de jus de citron, de feuilles de basilics, de câpres, de parmesan, de fleur de sel et de feuilles de roquette.

Les particularités de l’huile d’olive de Provence

L’olivier donne des fruits de basse qualité s’il est planté dans une région où l’eau stagne, car ses racines peuvent être asphyxiées. L’oliveraie provençale est cultivée sur des piémonts et des collines pour donner une olive de bonne qualité. En Provence, différentes variétés d’olives permettent de produire différents types d’huile : l’huile verte, l’huile pour la table, l’huile marron ou noire, ou l’huile parfumée. Chaque zone de plantation produit ses propres variétés d’olives. L’Aglandau, le Verdale et le Bouteillan sont des variétés produites dans les départements du Vaucluse et des Alpes-de-Haute- Provence. La Caillette ou Cailletier est typique du département des Alpes-Maritimes. Le Grossane, le Picholine et le Salonenque sont plantés dans les Bouches-du- Rhône. Dans le Var, vous
trouverez le Cayet Roux, le Cayon, le Brun, le Ribier, le Picholine, le Lurque et Belgentiéroise.

Un peu d’histoire

L’olivier sauvage était déjà présent 60 000 ans auparavant dans le bassin méditerranéen. En France, les plus anciennes huileries se trouvent à Martigues. Elles datent de plus de 4 siècles avant notre ère. Au Moyen-âge, l’huile d’olive était déjà utilisée, notamment pour frire le poisson. Durant la Renaissance, elle gagne de la place dans la gastronomie provençale et les oliveraies recouvrent de plus en plus de terres dans la région. L’apogée de la culture des oliviers en Provence a lieu au 18e
siècle, mais la technique d’extraction est encore archaïque. Ce n’est qu’à la révolution industrielle que des outils plus sophistiqués sont apparus. Vers les années 30, la consommation de l’huile d’olive diminue, notamment en raison de son prix relativement élevé. Aujourd’hui, l’intérêt pour l’huile
d’olive est réapparu surtout grâce à la mise en évidence de ses nombreux bienfaits sur la santé.

Pas de Commentaire »