Le camping : un mode d’hébergement tendance en France

Le camping : un mode d’hébergement tendance en France

En France, l’étonnant succès du camping invite les familles à se rapprocher de plus en plus de la nature. Chaque année, cet enthousiasme pour le camping ne fait qu’accroître.

Le camping, un mode de vacances tendance en France

En 2015, 22 millions de Français ont choisi le camping en vacances. Si ce secteur rencontre un tel succès, c’est qu’avant tout les prix sont abordables.

Une nuit au camping varie entre une quinzaine d’euros et une cinquantaine d’euros en fonction de la qualité des équipements loués.

Le camping est aussi plus convivial que les séjours en hôtel classique.

Sur les sites de camping, les rencontres avec d’autres voyageurs sont légion.

Les enfants notamment n'auront pas de mal à trouver des camarades
de jeux.

En 2016, la France a été classée premier parc de camping en Europe avec ses 8 256 campings qui proposent plus de 900 000 emplacements.

Abritant 353 unités, la Vendée, en Pays de la Loire, est le département qui concentre le plus d’installations dédiées.

Cette année 2017, les campings français devraient encore connaître une saison estivale fructueuse, notamment grâce à l’apparition de nouveaux services plus personnalisés.

L’histoire du camping en France
En France, le camping ne date pas d’hier.

La première archive qui décrit cette activité date de 1898.

Celle-ci a été rédigée par le voyageur français Lucien Baudry de Saunier dans la revue « Tourning club de France ».

Le mot camping apparaît une deuxième fois en 1903 dans le quotidien « L’Auto » qui rapportait sur les campements sportifs des Britanniques en France.

Avant la Première Guerre mondiale, le camping est déjà de plus en plus populaire, d’abord auprès des familles aisées.

Plus tard, les personnes issues de la classe moyenne campent pour fuir l’air pollué de la ville et pour renouer avec la nature.

Après la Première Guerre mondiale, le camping devient courant dans le scoutisme et au niveau des organisations comme le Touring Club de France.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’afflux des vacanciers dans les régions côtières françaises entraîne l’insuffisance d’établissements hôteliers et amène les communes à construire des aménagements spéciaux pour accueillir les troupes.

C’est à cette époque que naissent les premiers campings municipaux.

Plus tard, le camping devient une « habitude » chez les voyagistes qui en proposent de toutes les sortes.

Les différents types de camping en France
·         le camping de base
Le camping de base qui consiste à dormir dans une simple tente, où les toilettes et les douches sont collectives est aujourd’hui de moins en moins recherché. Ce type d’hébergement est surtout proposé lors des festivals.
·         Le camping en mobile-home
Très tendance en Aquitaine, le camping en mobile-home, catégorisé camping trois étoiles, permet aux voyageurs de profiter de tous les avantages « humains » du camping comme la convivialité sans
obligation de vivre en collectivité.
·         Le camping de luxe
Pour profiter aisément des beaux paysages du sud de la France, certains vacanciers optent pour le camping de luxe qui offre presque toutes les infrastructures d’un hôtel de luxe : spa, centre thalasso, grand espace aquatique, etc.

Pas de Commentaire »