Les 5 desserts à essayer absolument en vacances en France

Les 5 desserts à essayer absolument en vacances en France

La gastronomie est le reflet de ‘âme d’un pays. En France, elle est aussi très riche et variée. Connue mondialement pour la qualité de ses vins, la France est aussi classée parmi les pays qui excellent dans la pâtisserie. Les chefs pâtissiers sont d’ailleurs parmi les plus créatifs au monde.

Le Beerawecka
Cette spécialité alsacienne est garnie de fruits confits et de fruits secs. L’abricot, les pruneaux, les dattes et les figues préalablement macérées dans de l’eau-de- vie composent également la recette. Ce gâteau alsacien est à base de la pâte à pain non levé et épicé. Servi en fines tranches, il se
consomme traditionnellement à Noël et en fin d’année. Riche en oligo-éléments, en vitamines et en magnésium, le Beerawecka est idéal pour récupérer de l’énergie après le sport ou tout simplement pour apaiser une petite faim lors d’un voyage en France.

La religieuse
Constituée de deux choux garnis de crème pâtissière, de café ou de chocolat, la religieuse puise son origine dans les années 1850 dans un célèbre café à Paris tenu par des Italiens. Elle n’était alors qu’une simple pâte à chou fourrée de crème pâtissière. Au fil du temps, sa forme change avec deux choux superposés rappelant l’allure des robes des religieuses. Bien que la religieuse soit moins connue que l’éclair, elle ne manque pourtant ni de créativité ni de gourmandise. En témoignent ses
trois variantes un peu différentes de la version traditionnelle au chocolat noir. Dégustez la religieuse au caramel, la religieuse menthe-fraise et la religieuse au chocolat blond Dulcey.

Le sablé Breton
Comme son nom l’indique, le sablé breton ou palet breton est originaire de la Bretagne. Ce biscuit sec confectionné avec de la pâte brisée contient du beurre demi-sel, des œufs du lait et du sucre vanillé. Pour ajouter une touche de nouveauté au sablé breton traditionnel, certains pâtissiers
nappent le dessus d’une couche de crème pâtissière et de fraise. Le palet breton tire son nom des palets lancés lors du Jeu de Palets créés à Rennes en 1923.

Le Saint Honoré
Cette pâtisserie française est créée en 1847 par la maison Chibouste, dans le Palais Royal, à Paris. Ce délice fait de pâte brisée, sablée ou feuilletée est recouvert, après cuisson, de crème pâtissière et de crème chantilly. Son pourtour est enjolivé par de petits choux nappés de caramel. Une douille
spéciale est utilisée pour sa décoration, la douille à Saint-Honoré.

Le Gâteau basque à la cerise noire
Ce gâteau sec est fourré à la confiture de cerise noire et à la crème pâtissière. Pour faire sortir son goût, l’on rajoute quelques zestes de citron. Facile à réaliser, cette spécialité se déguste froid. Symbole du Pays Basque, le gâteau basque trouve son origine dans la province du Labourd, mais sa notoriété dépasse largement son lieu d’origine. Moelleux et croquant à la fois, ce gâteau se retrouve sur la carte de presque tous les restaurants du grand sud-ouest de la France.

Pas de Commentaire »